Actualités tous azimuts...

Les Figaro Bénéteau 3 sur la "Route des îles du Ponant"

Samedi 18 mai à 13 heures, les 29 duos engagés dans le 2e Trophée Banque Populaire Grand Ouest ont pris le départ de la Grande course à Concarneau dans un vent faible. Organisée par Ultim Sailing, elle est la seule course en double de la saison 2024 des Figaro Bénéteau 3.

A 15 heures cet après-midi, la flotte s'étire de Bréhat à l'île de Batz et de nombreux changements de leaders ont eu lieu la nuit dernière.

Inédit et très technique, le parcours d'environ 800 milles invite les 58 marins à tutoyer la côte et les cailloux de 13 des 15 îles du Ponant, de l'archipel de Chausey à l'île d'Aix, où courants et marées ne manqueront pas de rebattre à nouveau les cartes. Arrivée prévue à Concarneau jeudi 23 mai.

Suivre la course sur la cartographie : ultimsailing.com/trophee-banque-populaire-grand-ouest

 

12e édition du Tour de Belle Île du 3 au 5 mai

Créé en 2008 par la Société Nautique de La Trinité sur Mer, le Tour de Belle Île renaît après quatre ans d'absence. Ouverte à tous les types de voiliers de plus de six mètres, elle demeure la plus grande course de voile en France par le nombre de bateaux habitables y participant et réunit chaque année au mois de mai près de 400 voiliers sur une même et seule ligne de départ longue de trois kilomètres.

Un même départ en baie de Quiberon mais deux parcours distincts, le Grand Tour, de 43 milles nautiques environ, pour les voiliers de plus de 9 mètres équipés pour la navigation semi-hauturière, et le P'tit Tour d'environ 37 milles pour ceux de plus de 6 mètres.

Nous souhaitons bon vent à tous les équipages et en particulier à Optim'x, Astabuhen, Scaramouche, Houat Else? et Wanita 7.

Img 8850 Img 8849

Soixante bateaux au départ de la Cap - Martinique

Ouverte à des voiliers de 30 à 40 pieds, la 2e édition de la Cap – Martinique part de La Trinité-sur-Mer aujourd’hui à 15 heures. Véritable aventure humaine et sportive cette transatlantique est avant tout, pour des amateurs de plus en plus nombreux, l’aboutissement d’un projet de longue date, et la concrétisation d’un rêve.

En 2022 la première édition avait été un succès, aujourd’hui ils sont vingt solitaires et 40 équipages en duo. Ces cent marins s’apprêtent à larguer leurs amarres et quitter les pontons au son des binious pour mettre le cap sur Fort de France. Le signe distinctif de la Cap - Martinique, pour être autorisé à courir, chacun des bateaux se doit de promouvoir une association.

A la barre de son JPK 10.30, Hervé Aubry, bien connu dans le monde de la voile, notamment comme ancien animateur et coach du pôle Course au large de La Turballe, va courir en solitaire et porter haut les couleurs de “Des pieds et des mains”, l’association créée en 2005 par Damien Seguin. Nous lui souhaitons bon vent.

Niji 40, la transat des Class40 de Belle-Île à Marie-Galante

Cette première édition de la Niji 40, organisée par la société Ultim Sailing, est la lre transat Est-Ouest exclusivement réservée aux Classe40 et se court en équipages de trois personnes.

Dimanche 7 avril, douze équipages ont pris le départ de la Niji 40 devant Le Palais à Belle-Île pour rejoindre Marie Galante distante de quelque 3 430 milles. La flotte déjà scindée en deux au niveau du Cap Finisterre abordait ce vendredi matin, pour les premiers, l'archipel des Açores tandis que deux Class40, au large de Lisbonne, continuent plein Sud optant pour la longue route.

Classement à suivre sur la cartographie.

Ocean Globe Race, victoire triomphale de Pen Duick VI

A la barre de Pen Duick VI, Marie Tabarly a franchi la ligne d'arrivée devant le Royal Yacht Squadron à Cowes hier à 22h52 UTC, remportant avec panache la 4e et dernière étape de l'Ocean Global Race 2023 – 2024 en temps réel.

Marie et son équipage signent une magnifique victoire et finissent 1ers des classements provisoires de l'IRC et de la Flyer Class de l'étape Punta del Este – Cowes après avoir tout donné et parcouru 6 823 milles en 37 jours, 5h 52'59''.

En attendant l'arrivée des prochains concurrents, le suspense reste entier quant à l'attribution de la 1re place du classement général IRC, dont Pen Duick pourrait bien s'emparer.

Vainqueur de la Whitbread 1985 avec Lionel Péan, l'Esprit d'Equipe, mené par Lionel Regnier, devrait s'adjuger la 2e place en temps réel. ETA le 13 avril au soir. Une très belle victoire pour les deux bateaux français engagés dans cette course autour du monde en équipage à l'ancienne.

Les candidatures pour la prochaine édition de la McIntyre Ocean Global Race qui aura lieu en 2027 sont d'ores et déjà ouvertes et l'avis de course est en ligne sur le site OGR.

Photo : AÏDA VALCEANU

Img 8756

Img 8700
Photo : Tim Bishop / TimBisMedia   Photo : Equipage Pen Duick VI

 

46e édition du Spi Ouest-France à la Trinité-sur-Mer

Du 28 mars au 1er avril, 405 voiliers et quelque 2 200 régatiers se sont affrontés durant 4 jours dans des conditions souvent musclées où rafales de vent, brusques averses et belles éclaircies se sont succédé en baie de Quiberon. En mer comme à terre cette 46e édition a comblé toutes les attentes des équipages et des spectateurs venus très nombreux sur les quais et dans le village du Spi Ouest-France.

L'un des grands moments fut samedi matin la grande parade des 405 voiliers sortant du chenal derrière les bateaux de la SNSM.

Quelques uns des résultats à retrouver sur le site spi.ouest-france.fr

Sur les 23 séries représentées, les J 80 ont été les plus nombreux.

  • J 80, Pierre Laouénan (C.V. Ecole Navale) équipé de Tiphaine Ragueneau, Jean Quéveau, Christian Ponthieu et Damien Lehl, s'adjuge la 1re place.
  • Osiris C, Pierre Sallenave, membre du Yacht Club de La Baule prend la 1re place sur Ster Wenn 5, un X 442.
  • IRC1, Nicolas Loday du CNBPP l'emporte sur Codiam un Grand Soleil 43.
  • IRC2, Samuel Prietz sur Felix VI (J109) monte sur la 3e marche du podium.
  • Figaro 3, 1er Victor Le Pape (CN Fouesnant) après une belle bagarre avec François Gabard (3e).
  • Open 7.50, 1er le Trinitain Corentin Horeau accompagné notamment de Basile Bourgnon.

Les étapes de la Solitaire du Figaro Paprec enfin dévoilées

Avec trois traversées de la Manche et du Golfe de Gascogne, trois longues étapes de plus 600 milles chacune, et une navigation le long des côtes bretonnes pour la 3e étape, cette 55e édition de la Solitaire du Figaro Paprec réunit tous les ingrédients d'une course exigeante, sujette à rebondissements dans les classements, où stratégie, vigilance et gestion du sommeil feront cette fois encore la différence.

Dévoilées aujourd'hui, les trois étapes mèneront les skippers de Rouen à Gijon via le Wolf Rock en Cornouailles, de Gijon à Royan via le Cap Finisterre et de Royan à La Turballe, via la cardinale Ouest de Sein et une remontée jusqu'à Skerries Bank en Angleterre au Sud du Devon.

48 skippers au départ de la Transat CIC en solitaire le 28 avril

Le 28 avril, 33 IMOCA, 13 Class40 et 2 voiliers vintage seront au départ de cette ex- transatlantique anglaise courue tous les quatre ans depuis 1960, et qui avait alors pour nom l'OSTAR.

C'est la plus ancienne course au large du monde en solitaire, devenue légendaire avec la victoire d'Eric Tabarly en 1964 à bord de Pen Duick II et en 1976 avec Pen Duick VI.

De Francis Chichester à François Gabard, sur les quatorze éditions courues entre 1960 et 2016, onze ont été remportées par des skippers français, dont 3 par Loïk Peyron.

Les 48 solitaires partiront de Lorient pour rejoindre New York, un parcours de quelque 3 500 milles au cours duquel ils auront à affronter des conditions réputées particulièrement difficiles en Atlantique Nord à cette période de l'année. La Transat CIC est qualificative pour le Vendée Globe 2024 d'où le grand nombre d'IMOCA au départ.

A Lorient La Base, le grand public sera accueilli du 23 au 28 avril au sein du village de la course où de nombreuses animations sont prévues. 

Le circuit Figaro Bénéteau 3 innove : l'Etape by la Solitaire

OC Sport Pen Duick et Paprec, le partenaire titre de la Solitaire du Figaro Paprec innovent et créent l'Etape by La Solitaire, une course dans la course permettant à tous les figaristes qui le souhaitent  de courir en double la 1re étape de la mythique Solitaire du Figaro. Même départ, même parcours mais ces duos auront un classement spécifique.

Dans le sillage de l'Académie Figaro Bénéteau, l'Etape by La Solitaire a pour objectif de contribuer à attirer et former une nouvelle génération de skippers de course au large en Figaro Bénéteau 3. Une quinzaine de bizuths s'apprêtent à courir la saison 2024.

Les pré-inscriptions sont ouvertes.

La 47e Solo Guy Cotten, 1re épreuve des Figaro Bénéteau 3

Après deux journées de régates côtières devant Concarneau et autour de l'archipel des Glénans, 35 figaristes ont pris le départ de la grande course de la Solo Guy Cotten ce matin à 13 heures. Cette première épreuve de la classe des Figaro Bénéteau 3, compte pour le Championnat de France Elite de Course au Large 2024 et est qualificative pour s'aligner au départ de la mythique Solitaire du Figaro Paprec.

Au programme de cette grande course au large, au départ et à l'arrivée de Concarneau, une navigation de 48 heures, sur un parcours de 370 milles du Raz de Sein à l'île d'Yeu. Les conditions s'annoncent toniques avec notamment du vent fort sur la remontée et encore de forts coefficients de marée rendant la gestion des renverses de courants délicate.

Arrivée des premiers prévue au petit matin du vendredi 15 mars.

  Parcours Solo Guy Cotten V2  

Photos : Courtesy of YB Tracking (le 14/03 à 11h47)

Victoire de la France aux Championnats du Monde de 49er

Erwan Fischer du Cercle Nautique La Baule/Le Pouliguen/Pornichet et Clément Pequin du Cercle Nautique de La Rochelle offrent la première victoire en 49er à la France. Depuis 1997, l'année du 1er championnat du monde de 49er et 2000, celle de l'entrée de ce skiff inspiré des 18 pieds australiens, aux Jeux Olympiques de Sydney.

Erwan Fischer et Clément Pequin remportent aujourd'hui une victoire historique après avoir brillamment dominé leurs adversaires tout au long des 5 jours de régates acharnées à Playa Blanca aux Canaries. Ils sont sacrés Champions du Monde de 49er à quatre mois des épreuves des JO Voile à Marseille...

Img 8553 Img 8552
Photos @SailingEnergy
  Voile  

Vidéo Gilles Martin-Raget 

Global Solo Challenge 2023, arrivée de l'Américaine Cole Brauer

Alors que plus de la moitié des 16 engagés dans cette course autour du monde en solitaire, par les trois grands caps, sans assistance et sans escale ont été contraints à l'abandon, Cole Brauer s'adjuge  la deuxième place et devient la  première Américaine à réaliser l'exploit en 130 jours, 2 heures et 45 minutes.

A bord de son Class40 de 2008 rebaptisé « First Light », Cole Brauer a volontairement ralenti sa progression pour couper la ligne d'arrivée devant La Corogne aux premières lueurs du jour, à 8h23 ce matin, un joli clin d'oeil à son bateau !

Arrivé en vainqueur le 24 février, Philippe Delamare est revenu de France pour l'accueillir et lui remettre le Trophée du Global Solo Challenge.

Img 8555 Img 8554

Source Marco Nannini - Photos @YACHT/M.Strauch

Départ de la dernière étape de la McIntyre Ocean Globe Race

C'est dans des creux de trois mètres et un vent soufflant en rafales que les treize voiliers en compétition dans l'Ocean Globe Race 2023, ont pris aujourd'hui le départ de leur 4e et dernière étape Punta Del Este (Uruguay) – Cowes (Grande Bretagne). Un départ spectaculaire dans des conditions musclées qui ont fait le jeu des photographes mais également provoqué quelques incidents et dommages, sans gravité heureusement, pour 3 des concurrents peu après avoir coupé la ligne...

Devant leurs étraves, une longue remontée de l'Atlantique de quelque 6 500 milles avec comme principal piège le fameux « Pot-au-Noir », cette vaste zone intertropicale de part et d'autre de l'équateur où les conditions météo, très instables et difficilement prévisibles, oscillent entre grands calmes et grains violents.

Img 8527 Img 8524 Img 8517

Photos Aïda Valceanu

14e édition de l’APCC Women’s Cup au port de Pornichet

L'APCC Women's Cup, la régate 100% féminine créée en 2011 et organisée par le Club APCC Voile Sportive aura lieu les 9 et 10 mars 2024 à Pornichet. La toute première édition avait été initiée par un équipage féminin de l'APCC, la Ladies Team qui avait imaginé cette course pour célébrer la Journée Internationale des femmes. Samantha Davies en avait été la marraine.

Forte de son succès, la Women’s Cup est depuis devenue un évènement incontournable rassemblant durant trois jours dans une ambiance solidaire et festive plus de 150 régatières de tous horizons dans le port de Pornichet.

Portant chaque année les couleurs de l’ONG Plan International qui oeuvre notamment pour la protection et le droit des enfants et en particulier des filles, amatrices et sportives de haut niveau s'affrontent la journée en baie de La Baule à bord de J 80 et participent le soir à des débats sur la place des femmes dans le sport et dans la société.

  Img 8515  

ARKEA ULTIME CHALLENGE - Brest

Img 8499

C’est à 8 heures 37mn et 42 sec. ce matin que Gitana 17 a franchi la ligne d’arrivée devant Brest. Une victoire magistrale pour Charles Caudrelier et son trimaran Edmond de Rothschild qui remportent cette première édition de l'Arkea Ultime Challenge - Brest après 50 jours, 19 h, 7 mn et 42 sec. à une moyenne sidérante de 23,74 nds sur les 28 930,03 milles parcourus au total autour du globe. Cette victoire témoigne d’un exploit sportif et humain aussi extraordinaire que l’engagement et la détermination de tous les membres du Gitana Team à terre depuis la préparation de l’Ultime (un plan Guillaume Verdier), jusqu’au suivi de la course et de ses aléas techniques jour après jour, 24 h/24 h., sans oublier la cellule de routage en veille permanente elle aussi. Les quatre autres Ultime poursuivent leur remontée dans l’Atlantique. Thomas Coville, à bord de Sodebo, est attendu jeudi.

  Img 8497  

ARKEA ULTIME CHALLENGE - Brest

Après un peu plus de trois jours d'escale à Horta aux Açores pour s'abriter d'une très grosse dépression qui sévissait dans le Golfe de Gascogne, Charles Caudrelier en tête de l'Arkea Ultime Challenge - Brest a repris la course ce matin. Derrière Charles Caudrelier, ils ne sont plus que quatre solitaires sur les 6 engagés au départ de Brest dans cette première course autour du monde sans escale sur des trimarans volants de 32 mètres. Charles Caudrelier pourrait arriver à Brest dès lundi 26 février et fêter sa victoire le jour de ses cinquante ans.

Global Solo Challenge

Après 147 jours de course autour du monde par les 3 caps, sans escale et en solitaire, Philippe Delamare est arrivé aujourd'hui à 15h10 en vainqueur de la Global Solo Challenge à la Corogne à bord de Mowgli, son Actual 46. Les conditions étaient dantesques et c'est au portant, grand' voile affalée sur une bôme brisée et sous génois à demi roulé qu'ils ont franchi la ligne en surfant à plus de 8 nds. Jean-Luc Van Den Heede vainqueur de la Golden Globe Race en 2019 était là pour l'accueillir et le féliciter.

La Solitaire du Figaro Paprec

La 55e édition de la Solitaire du Figaro Paprec partira de Rouen (Seine Maritime) le 25 août prochain. La flotte des Figaro Bénéteau 3 descendra la Seine jusqu'au Havre d'où le départ sera donné au large.

Si toutes les étapes ne sont pas encore officiellement annoncées, on sait déjà que Royan en est une et que l'arrivée de la dernière étape se fera à La Turballe (Loire Atlantique) vers le 12 septembre.

Arrivée spectaculaire de Pen Duick VI à Punta Del Este

Après avoir mené toute la course en tête durant 30 jours depuis le départ d’Auckland en Nouvelle-Zélande, Marie Tabarly et son équipage ont fait une arrivée spectaculaire dans la baie de Punta Del Este cet après-midi à bord de Pen Duick VI, voiles hautes et sous spi. Ils prennent la 1re place en temps réel de cette 3e étape de l’Ocean Globe Race, étape mythique et redoutée de 6 200 milles via le Cap Horn et les quarantièmes rugissants.

Partie le 10 septembre 2023 de Southampton cette course autour du monde de 27 000 milles en équipage et quatre étapes via les mers du Sud et les 3 grands caps, renoue avec l’esprit de la 1re et légendaire Whitbread de 1973 dont c’est le cinquantième anniversaire. Pas de GPS ni de pilote automatique électrique sur ces bateaux conçus avant 1988, ce sont les règles. Parmi les 13 bateaux engagés, on retrouve d’ailleurs plusieurs pionniers des premières Whitbread, l’ancien Maxi l’Esprit d’Equipe, vainqueur de deux Whitbread en 81 et 85,  Neptune, construit pour la 2e édition de 77 et Pen Duick VI spécialement conçu par Eric Tabarly pour la première Whitbread en 73 qu’il courra aussi en 77 et 81 mais ne gagnera jamais. Nul doute que Marie Tabarly avait en tête une revanche à prendre...

  Img 8562  

Photo : Marie Tabarly

 

Le Tour Voile 2024 partira de Dunkerque

La deuxième édition du Tour Voile en Figaro Bénéteau 3 partira de Dunkerque le 26 juin et se courra cette année en Manche jusqu’au 14 juillet. C’est Yann Elies, triple vainqueur de la Solitaire du Figaro qui en sera le directeur de course.

Au programme du Tour Voile 2024, des courses inshore devant chaque ville étape et des navigations au large avec comme principal objectif de former les jeunes et les nouveaux venus dans la Classe Figaro Bénéteau à la course au large en équipage ou en solo.

  Yann Elies